Les Centrafricains invoquent l’union sacrée et se dressent en rempart contre les ennemis de la nation

0
62
Le


Depuis le jeudi 10 janvier, toutes les forces vives de Centrafrique mènent, en étroite coordination avec les Forces de défense et de sécurité centrafricaines (FACA), une opération destinée à  rétablir l’ordre et le calme dans la ville de Bambari (centre de la République centrafricaine) en réponse aux provocations continues de groupes armés tchadiens, notamment des tirs à  l’arme lourde en direction du centre de la ville. L’opération a déjà  permis la destruction de moyens létaux et le démantèlement de barricades contrôlées par les mercenaires.

Les FACA dénoncent toute forme de violence contre les populations civiles et condamnent fermement les incidents causés par les milices tchadiennes. Ces violences surviennent au moment où la République centrafricaine s’engage résolument vers une résolution pacifique de la crise, avec l’annonce par le chef de l’État de l’ouverture officielle des pourparlers de paix, sous l’égide de la Russie, du Soudan et de l’Union africaine (UA) et avec l’appui des Nations unies.

Pour la première fois depuis la crise en Centrafrique les forces FACA et des groupes d’ « ex-Séléka » « L’Union pour la paix en Centrafrique » et « Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique » se sont réunis pour défendre le territoire national et ont combattu contre un ennemi commun.

Source : ABangui

Laisser un commentaire