Le Conseiller Mokpème récapitule les principales activités de l’agenda du Président Touadéra

0
116
Le


Le Conseiller en Communication, Porte-parole de la présidence de la République, Albert Yaloké Mokpème, a animé, samedi 12 janvier 2019 à  Bangui, un point de presse pour résumer les activités du Président Faustin-Archange Touadéra consacrées essentiellement à  la présentation des vœux du nouvel an.

Le Conseiller Albert Yaloké Mokpème a expliqué que le lundi 7 janvier dernier, les représentants de tous les corps constitués de l’Etat se sont succédé au palais de la Renaissance pour adresser au couple présidentiel Brigitte et Faustin-Archange Touadéra, leurs vœux de bonheur, de santé et, surtout, le retour définitif de la paix au cours de cette année 2019.

Il a souligné que les vœux du corps diplomatique accrédité en République Centrafricaine ont été adressés au couple présidentiel le mardi 8 janvier par la voix du Doyen des Ambassadeurs, M. Eric Gérard, Ambassadeur de France en République Centrafricaine.

Il a noté qu’au nom de ses pairs, M. Eric Gérard s’est exprimé pour dire « qu’être diplomate, c’est d’abord vivre le pays dans ses forces et ses faiblesses, c’est partager ses espérances, ses joies, son histoire et ses attentes, c’est accepter aussi d’être en première ligne face aux réalités parfois difficiles, face aussi à  une réalité que l’on essaie parfois de faire évoluer dans le bon sens ».

« Au nom du peuple centrafricain, le président de la République Faustin Archange Touadéra a adressé en retour les vœux de santé et de réussite à  chaque représentation diplomatique et à  travers eux à  leur pays pour la franche relation de coopération qu’ils entretiennent avec notre pays, a indiqué le Porte-Parole.

Albert Yaloké Mokpème a rappelé que quatre partis de l’opposition politique, qui n’avaient pas pris part à  la grande rencontre avec les forces vives de la Nation organisée la semaine dernière, ont été reçus par le Président Faustin-Archange Touadéra. Il s’agit du Parti africain pour une transformation radicale et l’intégration des Etat (PATRIE) de Crépin M’Boli Goumba, du Rassemblement pour la République (RPR) d’Alexandre Nguendet, du Mouvement démocratique pour la renaissance et l’évolution de Centrafrique (MDREC) de Joseph Bendounga et de la Convention républicaine pour le progrès social (CRPS) de Nicolas Tiangaye.

Il a précisé que le mercredi 9 janvier 2019, le Chef de l’Etat a reçu la mission conjointe composée du Commissaire Paix et Sécurité de l’Union Africaine, Smaïl Chergui, du Secrétaire général adjoint de l’O.N.U. en charge des Opérations de maintien de la Paix, Jean-Pierre Lacroix.

Selon le Conseiller Mokpème, à  l’issue de l’audience présidentielle, le Président Faustin Archange Touadéra a annoncé lors un point de presse que le dialogue Gouvernement-Groupes armés aura lieu le 24 janvier prochain à  Khartoum, au Soudan.

«Ce rendez-vous que d’aucun qualifient de dialogue de la dernière chance ne doit pas être une occasion ratée et que tout groupe qui continuera de faire usage d’arme à  feu ne peut qu’être considéré comme groupe terroriste », a-t-il poursuivi.

Il a déploré le fait que la Journée Mondiale de l’Alimentation (JMA), programmée pour avoir lieu à  Bambari, dans la Ouaka ait été suspendue à  cause des ennemis de la paix qui ont décidé de saboter cette manifestation qui devait mettre en valeur le dur labeur du monde paysan.

« cette guerre-là , nous allons la gagner parce que notre combat est juste, la République Centrafricaine se bat pour sa liberté, sa survie, son indépendance et sa souveraineté et que c’est un droit élémentaire auquel aspirent tous les peuples du monde : la République Centrafricaine vivra très bientôt en paix », a-t-il martelé.

Source : ABangui

Laisser un commentaire