Centrafrique : le G5 appelle à  la retenue à  l’approche des pourparlers de paix

0
107
Un


Le G5, groupe d’Etats et institutions partenaires de la République centrafricaine (RCA), a appelé à  la retenue des parties prenantes de la réconciliation nationale pour « parvenir sans délai à  une résolution pacifique et définitive de la crise » qui affecte le pays, selon un communiqué publié lundi par le G5.

Les pourparlers de paix entre le gouvernement de la RCA et les groupes armés sont prévus à  Khartoum au Soudan le 24 janvier. Dans le communiqué, le G5 exhorte les groupes armés à  cesser toutes les hostilités et à  s’engager sans réserve et dès à  présent dans le processus de ce dialogue.

Le G5 est un groupe partenaire de la RCA, composé de l’Union européenne, de l’Union africaine, de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), de la France et des Etats-Unis.

L’annonce a été publiée ce lundi dans un contexte de récurrence de violences des groupes armés dans les préfectures centrafricaines de la Ouaka (centre) et du Mbomou (sud-est). Dans la ville de Bambari (centre) en particulier, ces violences ont ciblé les populations civiles ainsi que les forces de défense et de sécurité nationale, causant la mort de deux officiers de police et blessant de nombreux civils, selon les chiffres cités par le G5.

Le G5 a ainsi condamné dans le communiqué ces actes de violence qui sont de nature à  ruiner les chances d’une sortie négociée de la crise, et a salué l’action robuste menée depuis le 10 janvier à  Bambari par les casques bleus et les forces gouvernementales pour rétablir l’ordre.

Source : ABangui

Laisser un commentaire