RCA: Moscou dément tout lien entre la mort des journalistes et le groupe Wagner

0
31
Trois


C’est un démenti catégorique des autorités russes après l’enquête menée en République centrafricaine sur l’assassinat des trois journalistes russes tués en juillet dernier dans le nord du pays. Pour Moscou, les trois hommes ont bien été tués par des hommes qui voulaient les dépouiller, et n’ont pas été « piégés » par le groupe de mercenaires privés, sur lesquels ils voulaient enquêter.
Avec notre correspondant à  Moscou, Daniel Vallot

La réponse des autorités russes n’a pas tardé et a suivi de moins de 24 heures la publication de l’enquête sur la mort des trois journalistes. Pour le Comité d’enquête russe en charge de l’affaire, les trois hommes ont été « abattus » par des malfaiteurs qui voulaient s’emparer de leur argent et de leur matériel. Moscou reste donc sur la version initiale avancée dès l’été dernier par les autorités russes.

Dans une enquête rendue publique jeudi 10 janvier, le média Dossier, financé par l’homme d’affaires en exil Mikhaïl Khodorkovski, avançait pourtant une tout autre version des faits. Selon cette enquête, les trois journalistes auraient été suivis en permanence par un gendarme centrafricain, qui se trouvait lui-même en relation avec le groupe Wagner, le groupe de mercenaires russes, sur lequel enquêtaient justement les trois hommes.

Source : ABangui

Laisser un commentaire