ONU: la solution de la RCA ne peut être que politique

0
153

En mission à Bangui avec l’Union africaine, le chef des opérations de paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix, a appelé à une mobilisation générale pour faire en sorte que 2019 soit l’année de la paix en République centrafricaine (RCA).

« Il y a ici tous les amis de la République centrafricaine, tous les amis du peuple centrafricain », a déclaré mercredi M. Lacroix lors d’un point de presse aux côtés du président de la RCA Faustin Archange Touadéra, et du Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine (UA) Smail Chergui, cité par l’ONU dans un communiqué publié mercredi.

Pour le secrétaire général adjoint aux opérations de paix, 2019 doit être l’année où « le dialogue, l’apaisement, la quiétude, la réconciliation doivent prévaloir ».

« Aujourd’hui, nous avons des principes, la solution ne peut être que politique. Nous avons un cap, c’est l’Initiative africaine qui est le fondement de notre action collective. Nous avons un plan d’action avec cette réunion prochaine le 24 janvier à Khartoum, pour engager très activement le dialogue entre les autorités et les groupes armés avec le soutien actif des Nations Unies sous l’égide de l’Union africaine », a souligné M. Lacroix devant les journalistes.

Le haut-responsable onusien a noté l’engagement des pays de la région « qui ont exprimé de manière très résolue » leur détermination à s’engager de manière encore plus active aux côtés de ces efforts, aussi pour réactiver ces commissions mixtes bilatérales « qui peuvent apporter énormément » pour traiter des sujets importants liés à la sécurité notamment et au mouvement des personnes et des biens.

« Pour ce qui est des Nations Unies, (…) les Centrafricaines et les Centrafricains pourront compter sur nous », a dit le chef des opérations de paix de l’ONU. « Mais comme l’a dit le commissaire Chergui, c’est un effort collectif et l’engagement de toutes et de tous sera indispensable », a-t-il précisé.

Laisser un commentaire