Le Cameroun atteint ses objectifs en matière de recettes fiscales

0
77

Sur la période du 1er janvier au 30 novembre 2018, les recettes fiscales mobilisées par l’administration camerounaises ont atteint 1.719 milliards de francs CFA, a-t-on appris des sources de la Direction générale des impôts ce jeudi. Ce montant représente 90% de l’objectif pour l’année, lequel devrait être atteint avec le mois de décembre 2018.

Le début d’année difficile n’a finalement pas eu d’impact sur les recettes fiscales mobilisées au Cameroun au cours de l’année dernière. D’après les données communiquées par la Direction générale des impôts du pays, sur les onze premiers mois de l’année 2018, les recettes fiscales se sont élevées à 1.719 milliards de francs CFA. La même source a indiqué que ce montant représente 90% de l’objectif annuel fixé de 1.912 milliards de francs CFA que s’est fixé l’administration fiscale, lequel devrait être atteint avec les recettes du mois de décembre 2018. « Pour l’exercice 2018, à la fin du mois de novembre, 1719 milliards de Fcfa avaient déjà été mobilisés, soit 90% de l’objectif annuel fixé à 1912 milliards de Fcfa. Le mois de décembre en cours permettra à coup sûr d’atteindre, voire de dépasser cet objectif », a d’ailleurs récemment indiqué le ministre camerounais de la communication, Issa Tchiroma Bakary.

Ainsi, on peut dire que l’administration fiscale a encore réussi cette année à tenir le cap malgré des chiffres moins prometteurs au début. Lors du premier trimestre de l’année écoulée, les recettes fiscales se sont élevées à 449,6 milliards de francs CFA, très en dessous de l’objectif trimestriel fixé par l’administration et qui était de 487,6 milliards de francs CFA. L’administration avait expliqué cette contre-performance par le recul de l’activité économique connue en 2017, notamment dans les secteurs des brasseries et de la téléphonie mobile.

Hausse continue des recettes fiscales

A noter cependant que les recettes fiscales au Cameroun sont en constante augmentation depuis quelques années. Au cours de l’exercice 2017, la contribution du fisc dans les recettes de l’Etat se sont élevée à 1790,4 milliards francs CFA en dépassement de près de 4 % par rapport aux objectifs de départ. Ce montant correspond également à une hausse par rapport aux recettes mobilisées en 2016 et qui se sont élevées à 1 615 milliards de francs CFA, soit 175,4 milliards de francs CFA de moins. Entre 2017 et 2018, on prévoit une hausse à un niveau similaire.

Pour les autorités camerounaises, cette hausse continuelle des recettes fiscales est la preuve de l’efficacité des réformes entreprises dans le secteur fiscal. L’Etat a par exemple mis en place la digitalisation des systèmes de paiement, de quoi éviter de plus en plus aux agents de manipuler le cash.

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire