Audiovisuel : le groupe Sipromad, aux avant-postes de la TNT au Mali

0
29

L’année 2019 commence en force pour le groupe Sipromad qui annonce son tout premier contrat au Mali pour y développer, à l’échelle nationale, la Télévision numérique terrestre (TNT) sous sa nouvelle filiale Thomson Broadcast. La firme malgache a décroché ce marché public de 65 millions de dollars en partenariat avec le spécialiste français de l’implantation d’infrastructures de télécommunication, Camusat.

Les projets d’expansion des activités africaines de Sipromad tant annoncés récemment se concrétisent peu à peu. Le conglomérat malgache s’implante au Mali pour y déployer, à l’échelle nationale, la Télévision numérique terrestre (TNT), a annoncé le groupe ce lundi 7 janvier dans un communiqué.

Remporté par le groupement constitué de sa nouvelle filiale Thomson Broadcast et le le spécialiste français de l’implantation d’infrastructures de télécommunication Camusat, le contrat signé le 20 décembre dernier vaut 65 millions d’euros, précise à La Tribune Afrique une source au sein de la firme malgache. L’offre sera déployée par Phenixya, la société gérante des activités de broadcasting radio et télévision du groupe Sipromad sous la marque Thomson Broadcast.

«Ce contrat formalise notre engagement de déployer des réseaux de télévision numérique et de radio et de fournir un support qualité à nos opérateurs privés et publics. Thomson Broadcast confirme son expertise dans le domaine des réseaux de Télévision terrestre et son souhait de rassurer et renforcer le gouvernement malien dans ce projet aussi innovant», a déclaré Ylias Akbaraly, président du groupe Sipromad et président du conseil d’administration de Thomson Broadcast.

Au Mali, le déploiement dans la TNT est un vaste projet financé par l’Agence française de développement (AFD) qui s’inscrit dans le cadre des projets de développement du gouvernement, visant à améliorer les conditions de vies des populations. Pour son financement, l’Etat malien a d’ailleurs reçu récemment un prêt de 29,4 milliards de Fcfa -soit 51,4 millions de dollars- de la part de l’Agence française de développement (AFD). Complètement déployée au cours des 15 prochains mois, selon les prévisions, cette nouvelle technologie devrait permettre à ce pays d’Afrique de l’Ouest de complètement migrer de la technologique analogique vers la TNT avant le 17 juin 2020, date butoir fixée par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT).

Par ailleurs, le Groupe Sipromad y voit également «la création d’un écosystème favorable au développement du secteur audiovisuel privé», dans un pays où les acteurs nationaux peinent encore à s’affirmer.

Depuis qu’il a acquis en août 2018 les activités de Thomson Broadcast, Sipromad ne cache pas son ambition de porter aux plus hauts sommets son activité audiovisuelle. «Le groupe Sipromad s’est donné pour objectif de rendre à la société française Thomson Broadcast la renommée qu’elle avait dans les années 2010 […] L’objectif étant d’étendre notre présence en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie et aux Etats-Unis», confiait Ylias Akbaraly dans un entretien avec La Tribune Afrique en octobre dernier. A en croire ce dernier, le Mali ne serait donc qu’une étape.

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire