Centrafrique : Des combats éclatés à Bambari ce jour même des festivités de la JMA

0
94

La situation est incertaine à Bambari le jour même de la célébration en différé de la Journée internationale de la femme rurale couplée avec la journée mondiale de l’alimentation. Des combats ont éclaté aux premières heures de la matinée du jeudi 10 janvier entre les éléments de l’Union pour la Paix de Centrafrique (UPC) et les forces de défense et sécurité.

Des tirs d’armes lourdes et automatiques ont retenti ce jour 10 janvier, première journée des festivités de JMA et de la femme rurale à Bambari. Depuis hier soir et aux premières de ce jeudi 10 janvier 2019, première journée de la célébration en différé de la journée internationale de la femme rurale couplée avec la journée mondiale de l’alimentation commémorées respectivement les 15 et 16 octobre de chaque année, des combats ont opposé les éléments de l’UPC et les forces nationales. Ces deux manifestations ne seront tenues comme prévue à Bambari à cause de l’insécurité au centre du pays.

Reportées plusieurs fois, la tension monte d’un cran depuis hier et jusqu’à présent, confie une source autoritaire jointe surplace à Bambari, « la tension est vive depuis. Au moment où je vous parle, des tirs retentissent actuellement entre les groupes armés et les forces de sécurité intérieure ainsi que les faca. Mais pour le moment, les groupes armés sont déterminés et ils ne veulent pas la tenue de cette manifestation à Bambari et, c’est vraiment une inquiétude pour le moment » a confié une autorité de Bambari jointe au téléphone par le RJDH.

Certaines délégations commencent déjà à quitter Bambari à cause des combats qui ont repris dans la ville, « Certaines personnalités et mêmes les délégations ont quitté la ville pour Bangui par ce que la situation est très critique en ce moment. Je n’ai sais pas est ce que les festivités vont se tenir, car pour le moment des crépitements d’armes continuent dans la ville. C’est difficile, est ce qu’il y aura vraiment la JMA ? On ne sait pas encore trop.» s’interroge une source contactée par le RJDH.

Aucun bilan n’est disponible pour le moment. Le RJDH cherche à entrer en contact avec les autorités pour des informations nécessaires sur la ville de Bambari. Le dernier report de la JMA et de la femme rurale intervient après l’échec de la JMA prévue du 15 au 16 décembre 2018.

Laisser un commentaire