Centrafrique : le président réaffirme l’impunité-zéro contre les ex-chefs de guerre

0
89


A l’approche d’un dialogue entre les autorités centrafricaines et les groupes armés centrafricains, le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra s’est concerté vendredi avec des leaders religieux et ceux de la société civile, a appris Xinhua vendredi de la présidence centrafricaine.

Ces échanges dureront deux jours jusqu’à  samedi. M. Touadéra s’est entretenu ce vendredi avec les représentants des Associations des victimes des crises centrafricaines puis les représentants des confessions religieuses.

D’après certains délégués, le consensus tourne autour de l’impunité zéro vis-à -vis des auteurs des crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis sur le territoire centrafricain. D’autres ont insisté pour que les réclamations des groupes armés soient en rapport avec la Constitution.

La journée de samedi sera réservée, pour cette concertation avec le chef de l’Etat, aux partis politiques reconnus puis les organisations de la société civile.

Un dialogue entre le gouvernement et les groupes armés devrait avoir lieu prochainement. Cette initiative de la réconciliation nationale a pourtant provoqué des inquiétudes au sein des partis politiques et de la société civile, se considérant victimes des affres des groupes armés.

Source : ABangui

Laisser un commentaire