Bangui : Un chef des groupes armés tué au pk 5

0
173


« Moussa Empereur », un de leader d’une faction des groupes armés du km5 a été tué dans la nuit du 2 au 3 janvier dans un affrontement au km5 dans le 3e arrondissement de Bangui.

« Moussa Empereur » est au départ un des principaux lieutenants de Nimery Matar Allias « Force » recherché par la justice. Selon des sources proches de ces groupes, il serait tombé en disgrâce avec son chef avant de tenter un retour dans le gang.

« Les tirs ont été d’une rare ampleur, cela fait peur mais après c’était un règlement de compte interne aux groupes armés. L’important est que les violences ont cessé avec un calme relatif » a indiqué un opérateur économique à  Radio Ndeke Luka.

Des sources locales parlent d’un retour mal négocié ayant tourné au drame. « Les armes automatiques et lourdes ont crépité toute la nuit du 2 janvier avec le retour de Moussa Empereur. Ce que les éléments de Nimery Matar alias « Force » n’ont pas accepté. Ceux-ci le soupçonnent d’avoir empoisonné leur leader. C’est ce qui était à  la base d’un violent affrontement soldé par la mort de Moussa Empereur » a rapporté un habitant du km5 sous couvert de l’anonymat.

Le calme est revenu dans le secteur et les commerces ont repris ce matin après les violences. La mort de Mahamat Moussa survient un mois et deux semaines après celui de Mahamat Tahïr dit APO lors d’un affrontement avec un commerçant au km5.

NDLR : Finalement, on ne peut que se réjouir que les bandits criminels, soi-disant membres des cellules « d’autodéfense » des musulmans des différents secteurs du KM 5, se liquident les uns après les autres au nez et à  la barbe des forces dites « impartiales » de la MINUSCA et des FSI mais surtout, à  la grande satisfaction des paisibles et innocents habitants du PK 5. Il existe donc bel et bien une justice immanente !

Source : ABangui

Laisser un commentaire