Les Vœux pour 2019 de Jean Serge Bokassa (Kodro Ti Mo Kozo Si “MKMKSâ€�)

0
80


MOUVEMENT KODRO TI MO KOZO SI
DIGNITÉ – RASSEMBLEMENT – PROGRàˆS
Centrafricaines, Centrafricains, Chers compatriotes,
Alors que l’année s’achève, c’est avec le cœur triste que je vous retrouve pour vous présenter mes vœux pour l’année 2019. Je vous espère en famille, au milieu de vos proches, de celles et ceux qui vous aiment.
En effet, 2018 fut une année manifestement difficile pour notre nation. Nous voulons au préalable nous incliner devant la mémoire de toutes les victimes qui ont subi la barbarie des marchands de la mort qui ne cessent de mettre à  mal le retour de la paix.
Nous avons au plus profond de nous, espéré que le retour à  l’ordre constitutionnel qui s’est opéré en 2016, allait inspirer une nouvelle dynamique patriotique. Hélas tel n’as pas été le cas puisque le bien-être, qui comprend la garantie d’une sécurité morale, physique, alimentaire et sanitaire, ainsi que le droit à  l’éducation et au logement décent n’ont point été les priorités absolues de ceux qui nous gouvernent.
L’engouement et l’espoir ont fini par laisser place au désespoir et au désenchantement.
Les besoins fondamentaux d’un être humain tels que inspiré par le Président Fondateur, Monsieur Barthélémy BOGANDA, en l’occurrence se nourrir, se loger, se vêtir, se soigner et s’éduquer ne sont restés qu’au stade de l’espérance pour le peuple centrafricain.
Des efforts ont certes été consenties mais le bilan général de cette année qui s’achève a mis en exergue nos limites et cela nous oblige à  faire des efforts considérables en 2019.
Au début de cette année nouvelle, je réitère en mon nom personnel et celui de ma famille politique, le Mouvement Kodro Ti Mo Kozo Si, mes vœux de sécurité, gage de stabilité, de paix et de développement durable, ainsi que mes Vœux de santé et de bonheur.
Que les pleurs laissent place à  la joie, que la haine laisse place à  l’amour et que personne ne soit isolé dans notre pays, qu’importe sa religion et son ethnie car nous sommes tous les enfants de la même mère: La République Centrafricaine.
Nous nous engageons donc à  être pour vous une oreille attentive, une main aidante et une voix pour toute la famille centrafricaine.
Ensemble, mettons notre pays au cœur de nos préoccupations et faisons d’elle une terre de bénédictions pour chacun de nous.
Que Dieu vous bénisse et bénisse La RCA.

Kodro Ti Mo Kozo Si « MKMKS »
Bangui, le 31 Décembre 2018.

Source : ABangui

Laisser un commentaire