Centrafrique : « La littérature peut contribuer dans le cadre de la de l’éducation à  la citoyenneté » dixit Benjamin RENDEKOUZOU

0
33


C’est dans ce contexte que la ‘’’Maison de la Francophonie » a organisé une formation y relative le 29 décembre dernier en vue de sélectionner des nouveaux talent dans le domaine de la poésie.

En effet, l’objectif visé par cette formation est de susciter l’engouement des centrafricains, passionnés de la littérature. Cette formation qui a duré déjà  un mois, à  regroupé une dizaine d’étudiants, enseignants, et fonctionnaires d’Etat qui aiment la poésie. Elle prendra fin dans les jours avenir.

Benjamin RENDEKOUZOU président des écrivains Centrafricains s’est réjoui de cette initiative qui selon lui peut contribuer efficacement au développement de la littérature et de l’éducation des citoyens centrafricains.

Ce compatriote justifie cet effectif restreint des participants en énumérant que : « c’est le critère de choix qui fait qu’aujourd’hui nous avons cet effectif, mais pour nous, c’est déjà  un bon début, alors pour participer à  la formation, il faut avoir un langage facile en Français, parce que la poésie c’est le choix des mots, la disponibilité d’apprendre et les candidats doivent être apte pour produire un texte à  la fin de la formation » a-t-il ajouté.

Benjamin RENDEKOUZOU promet de poursuivre cette formation dans les autres domaines qui sont entre autres : Le théâtre, le roman etc…

Bienvenu ANDALLA,

Source : ABangui

Laisser un commentaire