Nigeria  : poursuivre la lutte anti-corruption, la promesse de campagne de Buhari

0
46

Le président nigérian Muhammadu Buhari qui avait déjà placé son mandat finissant sous le signe de la lutte contre la corruption, a réaffirmé son engagement cette fin de semaine. A Uyo dans l’Etat d’Akwa Ibom où il battait campagne pour les présidentielles de février prochain, le chef de l’Etat a promis intensifier son combat anti-corruption une fois réélu.

Malgré les nombreuses accusations mettant en doute son engagement, Muhammadu Buhari semble toujours aussi déterminé contre la corruption. S’exprimant cette fin de semaine à Uyo dans l’Etat d’Akwa Ibom alors qu’il battait campagne pour les présidentielles de février prochain, le chef de l’Etat nigérian a indiqué que s’il est réelu pour un second mandat, il intensifiera son combat contre la corruption.

Ce sera la fin de l’ère des largesses en faveur de ceux qui ne sont pas prêts à travailler, a déclaré le numéro nigérian ajoutant que pour son nouveau mandat les priorités demeureront la sécurité, l’économie et la lutte contre la corruption.

Face à une immense foule de personnes venues à sa rencontre à qui il s’est adressé en les appelant à porter leurs choix sur lui, Muhammadu Buhari a promis aux Nigérians qu’ils ne regretteront pas d’avoir voté pour lui s’il remporte les élections.

Contesté par certains membres de sa propre famille politique, le premier responsable nigérian a pu pourtant compter sur le soutien de président national du parti au pouvoir, le All Progressives Congress, Adams Oshiomhole. Ce dernier a également évoqué la lutte contre la corruption. L’intégrité du président Buhari lui a valu le respect du monde entier, a indiqué le responsable de parti.

Rappelons que pour ces scrutins qui s’annoncent très chauds dans un pays en proie à l’insécurité dans le nord du pays, la Commission électorale a accepté plus de 70 dossiers de candidatures.

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire