SOCIÉTÉ Centrafrique : L’après élection, encore des cadeaux pour les « Misses »

0
144


BANGUI – COMME TOUS LES ANS DEPUIS QUELQUES ANNÉES, LES QUELQUES 24 PATRONS DU GROUPEMENT INTER PROFESSIONNEL DE CENTRAFRIQUE (GICA), NE MANQUENT PAS L’OCCASION DE RÉCOMPENSER LA MISS CENTRAFRIQUE ET SES DEUX DAUPHINES. CAS ENCORE CETTE ANNÉE.

C’était Vendredi dernier que Gilles Potolot-Mbangadimbo, le secrétaire général du GICA remettait au nom de son groupe, des enveloppes d’argent à  Charlène SOMBO la nouvelle MISS RCA, ainsi qu’à  ses deux suivantes.

Une tradition du GICA qu’explique Gilles POTOLOT : « Notre choix a été de récompenser la miss et ses dauphines. C’est un accompagnement, un coup de pouce qu’on leur donne pour pouvoir réaliser leurs projets, auxquels nous sommes très attentifs, comme nous l’avons été dans les années précédentes pour les autres. Et ça nous paraît être effectivement, l’évènement culturel d’envergure de notre pays auquel, il faut qu’une organisation comme la nôtre puisse contribuer, et y associer son nom et son image de marque. »

La reine de l’année Charlène Sombo de présenter son projet : « Mon projet est à  caractère professionnel, c’est-à -dire d’aider les jeunes filles qui ont abandonné les bancs de l’école pour se trouver un métier d’avenir. L’idée est de créer une fondation de formation de jeunes filles de la tranche d’âge de 15 à  25 ans qui ont abandonné leurs études pour diverses raisons. »

Source : ABangui

Laisser un commentaire