Maroc  : un crédit de l’AFD pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable dans les provinces du nord

0
131

L’Office marocain de l’électricité et de l’eau potable vient de signer une convention de crédit avec l’Agence française de développement. Portant sur un montant de 50 millions d’euros, la convention contribuera à la réalisation d’un programme d’amélioration de la résilience de service d’eau potable au nord du Royaume.

L’Agence française de développement (AFD) vient d’accorder au Royaume chérifien un crédit de 50 millions d’euros. Une convention portant sur cette enveloppe a été signée entre l’Office marocain de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) représenté par son directeur général, Abderrahim El Hafidi et l’institution française représentée par son directeur au Maroc, Mihoub Mezouaghi. D’après l’ONEE, les fonds devront servir à la réalisation du programme d’extension et d’amélioration des performances et de la résilience du service d’eau potable dans les provinces du nord du Maroc.

L’ONEE indique que la convention contribuera à généraliser l’accès à l’eau potable dans les zones rurales des provinces d’Al-Hoceima, Driouch, Nador et Taounate d’une part. D’autre part, ajoute la source, la convention de crédit avec l’AFD contribuera à renforcer la production dans les zones urbaines, augmenter l’autonomie de stockage dans les quatre provinces et améliorer les performances des installations d’alimentation en eau potable.

Une population bénéficiaire de 300 000 habitants

Dans son communiqué, l’Office en charge de l’eau potable au Maroc a précisé que ce programme financé par l’AFD bénéficiera à une population d’environ 300 000 habitants, répartie à hauteur d’une moitié en milieu rural et l’autre en milieu urbain. L’ONEE ajoute que le programme favorisera la résilience au changement climatique dans les quatre provinces marocaines concernées et permettra de mobiliser quelques ressources dans ces milieux.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que l’AFD contribue au secteur de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement au Maroc. Selon l’ONEE, l’enveloppe globale mobilisée auprès de l’AFD pour ce secteur a atteint 3 milliards de dirhams, soit environ 275,8 millions d’euros.

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire