Mali  : un programme de désarmement dans la région de Mopti

0
126

Déterminé à mettre fin aux violences intercommunautaires et aux actes terroristes dans la région de Mopti au centre du pays en proie à l’insécurité, le gouvernement malien a décidé d’y lancer un programme de désarmement, démobilisation et réinsertion.

Les autorités maliennes sont très préoccupées par la situation dans la région de Mopti au centre du pays, une région en proie à l’insécurité, à l’exacerbation des actes terroristes et des violences intercommunautaires. A l’occasion d’une visite, ce dimanche dans la région, le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maiga, n’a pas hésité à réaffirmer la détermination du gouvernement à mettre fin à cette grave situation, en annonçant la mise en place d’un Programme de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) pour la région de Mopti.

A en croire les sources officielles, ce programme est destiné aux groupes armés du centre du Mali et vise à stabiliser, sécuriser et apaiser la région de Mopti et les localités environnantes.

Par ailleurs, le programme nouvellement annoncé sera à l’image de ceux lancés dans les autres régions du Mali. «Les choses doivent être très claires. C’est un programme qui vise la réduction de la violence communautaire, mais qui va opérer dans la même méthodologie que le DDR dans les 5 autres régions dans le nord de notre pays», a confié Zahabi Ould Sidi Mohamed, président de la commission nationale du DDR, dans une déclaration à la presse.

Une situation de plus en plus dégradée

A noter que la situation dans la région s’est profondément dégradée ces derniers temps, augmentant l’urgence d’agir pour les autorités maliennes. D’après Alassane Touré, gouverneur de la région bénéficiaire du programme, «la situation sécuritaire s’est subitement dégradée dans les deux dernières semaines dans le centre du Mali. Les événements récents enregistrés se caractérisent par des assassinats et enlèvements de populations civiles et vol de biens d’autrui».

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire