La semaine du Président Touadéra dominée par le lancement du grand DDRR à  Paoua

0
50


Le Conseiller en communication, porte-Parole de la présidence de la République, Albert Yaloké Mokpème, a animé, samedi 22 décembre 2018 à  Bangui, un point de presse pour résumer les activités du Président Faustin-Archange Touadéra durant la semaine du 17 décembre.

La semaine du Président Touadéra dominée par le lancement du grand DDRR à  Paoua
Le Conseiller Albert Yaloké Mokpème a expliqué que le Président Faustin-Archange Touadéra, en sa qualité de Président du Comité Stratégique du désarmement (DDRR/RSS/RN), a présidé, lundi 17 décembre 2018 à  Paoua (485 km au nord-ouest de Bangui), le lancement officiel du DDRR (Désarmement, démobilisation, réinsertion et rapatriement).

Il a souligné que le Président de la République a choisi la sous-préfecture de Paoua en raison de la volonté manifeste des groupes résidant dans ladite sous-préfecture d’aller à  la paix par la signature d’accords de non-violence et leur engagement à  soutenir la cohésion sociale.

Il a fait savoir que dans son adresse à  la population, le président de la République a montré le caractère irréversible du DDR qui aujourd’hui, est une obligation de réussite pour la République Centrafricaine.

Le Conseiller Mokpème a indiqué que le mercredi dernier, le Chef de l’Etat a accordé une audience au Directeur Régional du PAM (Programme Alimentaire Mondial), Abdou Dien, qui intervient aujourd’hui du fait de la crise, auprès des personnes déplacées, notamment des paysans éloignés de leur terre.

« Le Programme Alimentaire Mondial, qui a réitéré son engagement aux côtés de la République Centrafricaine, a convenu avec le Chef de l’Etat d’acheter son stock de vivres auprès des producteurs locaux plutôt que de les importer », a-t-il poursuivi.

Le porte-parole de la Présidence a noté que couple présidentiel Brigitte et Faustin Touadéra, le couple Ngon Baba et les autres corps constitués de l’Etat ont pris part, ce 22 décembre, aux obsèques de Mlle Edwige Sarandji, décédée le 13 décembre dernier en France afin de soutenir le père de la défunte, Simplice-Mathieu Sarandji, dans cette épreuve difficile.

Il convient de rappeler que la dépouille mortelle sera transportée par avion à  Baoro pour y être inhumée.

Source : ABangui

Laisser un commentaire