Le Grand prix de la FAAPA décerné à Rabat à un journaliste sénégalais et une photographe burkinabè

0
56

La Burkinabè Aminata Cissé s’est vu décerner le Grand prix de la FAAPA de la meilleure photo, une distinction qu’elle a reçue vendredi à Rabat des mains du président de la Fédération, Khalil Hachimi Idrissi, directeur général de la MAP, à l’issue des travaux de la 4ème Assemblée générale du groupement panafricain (20-21 décembre).
Tidiane Ndiaye, qui travaille à l’Agence de presse sénégalaise (APS), s’est dit fier de recevoir une distinction aussi prestigieuse, se félicitant par la même de l’existence de la FAAPA, une plateforme qui rassemble les agences de presse africaines et qui œuvre à la formation des jeunes journalistes et reporters.
Le jeune journaliste a saisi cette occasion pour saluer les femmes de la région de Casamance (sud du Sénégal) qui, selon lui, « ne lésinent pas sur les moyens pour participer à la relance d’une économie malmenée par une crise sécuritaire, dans cette région gorgée d’importantes ressources agricoles ».
Emue de cette distinction, Aminata a, quant à elle, fait part de sa fierté de voir sa photo primée à l’international par la FAAPA. La photo d’Aminata montre une villageoise africaine portant son bébé sur le dos, en essayant de traverser un champ semé d’embûches avec sa bicyclette surchargée d’herbes.
Des certificats de mérite ont été également remis à cette occasion pour récompenser le second meilleur article et la seconde meilleure photo.
Lors de la 4ème Assemblée générale de la FAAPA, tenue les 20 et 21 décembre, les responsables des agences de presse membres ont examiné le rapport d’activités et le plan d’action 2019/2020 de la Fédération, le rapport final de la 3ème AG ainsi que le rapport sur la 6ème réunion du Conseil exécutif tenue à Brazzaville et les statistiques sur le site web de la FAAPA.
Cette Assemblée a été ponctuée par un séminaire sur le « Fact-Checking, nouveau créneau pour les agences de presse africaines », outre l’examen de conventions de partenariat et de coopération.

Source : Acap

Laisser un commentaire