Serge-Pierre Yando condamné à 10 ans de travaux forcés pour viol sur mineure

0
111

« La Cour reçoit le père biologique de la jeune fille, Ghislaine Magadja et l’Association des Femmes Juristes de Centrafrique (AFJC), constitués en partie civile, qui réclament respectivement la somme de cinq millions de FCFA de dommages et intérêts pour la famille et un franc symbolique pour l’AFJC», a ajouté  Pamphile Oradimo.
 
Le Procureur général, Ghislain Grésenguet, avait pour sa part requis la peine de 20 ans de travaux forcés, estimant que l’accusé ne bénéficiait pas de circonstance atténuante.
 
L’avocat de la défense, Me. Aristide Ndjapou, s’est réjoui de la circonstance atténuante accordée à son client.

Selon l’ordonnance de renvoi, Serge-Pierre Yando a profité de l’absence des parents, par temps de pluie le 9 septembre 2016 à Bangui, pour abuser de Ghislaine Magadja.
 
Il convient de signaler que toutes les affaires qui ne sont pas traitées en cette 2ème session criminelle sont renvoyées à la prochaine session criminelle de 2019.

Source : Acap

Laisser un commentaire