Centrafrique : l’assemblée nationale dote le pays d’une nouvelle loi de programmation militaire

0
74


Les élus de la nation ont voté mercredi dernier la loi de la programmation militaire 2019-2023. Cette nouvelle loi, réaliste, est un outil pour la professionnalisation de l’armée nationale.

Dans le cadre de la recherche d’efficacité de l’outil de défense et de sécurité, une loi de programmation militaire a été adoptée et validée pour la période 2019-2023. La caducité de l’ancienne loi et l’insuffisance de crédits budgétaires conséquents ont constitué une entrave majeure à  la mise en œuvre de la politique de l’armée de garnison, prônée par le Chef de l’État, Chef suprême des Armées Faustin Archange Touadera.

C’est dans ce contexte que le gouvernement, soucieux de rehausser le niveau de l’armée nationale a pensé doter le pays d’une nouvelle loi que les élus de la nation ont voté par acclamation, après un débat autour de ce projet de loi.

« La première loi qui a été votée en 2009 est devenue caduque mais n’a presque pas du tout été appliquée. Aujourd’hui, avec le programme de reconstitution de l’armée mis en place sur les instructions du Chef de l’État, nous avons repris une note de programmation militaire plus réaliste mais en prenant en compte aussi les défis qui se pointent à  l’horizon pour nos Forces armées centrafricaines », a expliqué Marie-Noà«lle Koyara, ministre centrafricaine de la Défense nationale.

Source : ABangui

Laisser un commentaire