Centrafrique: Demande de remise à  la Cpi, le sort de Patrice-Edouard Nagaïssa aux mains de la justice française

0
133


isé par un mandat d’arrêt de la Cpi, pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, Patrice-Edouard Ngaïssona a finalement été arrêté le 12 décembre 2018 en France puis écroué. La cour d’appel de Paris a annoncé qu’elle rendra sa décision le 31 décembre sur son extradition vers un autre pays ou à  la Cour pénale internationale.

Pour mémoire, Patrice-Edouard Nagaïssa fut brièvement ministre des Sports en Centrafrique. Il est soupçonné d’avoir commis ou aidé à  commettre des crimes de guerre et crimes contre l’humanité dans l’ouest de la République Centrafricaine entre septembre 2013 et décembre 2014.

Source : ABangui

Laisser un commentaire