Demande de remise à  la CPI d’un ex-milicien centrafricain: décision française le 31 décembre

0
62


La cour d’appel de Paris rendra sa décision le 31 décembre sur la demande de remise à  la Cour pénale internationale (CPI) d’un ex-chef de milice centrafricaine et figure de proue des autorités du football africain, arrêté en France pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Visé par un mandat d’arrêt de la CPI, qui est basée à  la Haye, Patrice-Edouard Ngaïssona a été arrêté le 12 décembre en France et écroué.

Brièvement ministre des Sports en Centrafrique, il est soupçonné d’avoir commis ou aidé à  commettre des crimes de guerre et crimes contre l’humanité dans l’ouest de la République centrafricaine entre septembre 2013 et décembre 2014.

Source : ABangui

Laisser un commentaire