Centrafrique : Quand certains compatriotes véreux au régime discréditent les autorités à  propos de la nomination de Mme Sylvie Baïpo-Temon

0
98


Il y a des signes qui trompent et il y a aussi des signes qui assurent et rassurent ceux qui s’en donnent la volonté de travailler pour faire sortir leur pays des appréhensions. Certaines personnes sont contre cette détermination. Ceux-là  qui sont conscient de leur boulot font souvent l’objet des critiques acerbes et non fondés.

Depuis la nomination du nouveau Ministre des Affaires Etrangères et des centrafricains de l’Etrangers, Mme Sylvie Baïpo-Temon, laquelle nomination qui fait couler d’encre et de salive et a fait monter la jachère chez certaines personnes mal intentionnées, véreux et hostile au régime en place passent leur temps à  vilipender les autorités du pays.

Ces compatriotes qui malheureusement passent allégrement leurs précieux temps à  raconter des inepties sur les réseaux sociaux au nom des autorités du pays. Le dernier cas s’avère celui du Ministre d’Etat, Directeur de Cabinet à  la Présidence de la République en la personne de M. Firmin Ngrebada qui n’a rien à  avoir dans la nomination de cette dame, mais qui paie le lourd tribu des allégations mensongères de certaines fripouilles.

En effet, suite à  ces allégations mensongères relevant de certains confrères de la presse en ligne sur cette nomination, notre rédaction à  fait le humble devoir de s’approcher de certaines personnalité du pays qui souligne que : « Firmin Ngrebada est une personne crédible, intégré qui ne fait pas de la politique. Mais la politique l’a sollicité par rapport à  sa compétence et sa rigueur »

D’après certaines sources digne de foi contactées sur le dit sujet qui martèlent que : « C’est un démiurge qui émane de certains ennemis de la nation qui utilisent et manipulent à  leurs desseins certaines rédactions de la presse en ligne dans le seul objectif de nuire tout simplement. Ces derniers veulent se servir pour dénombrer les poux sur la tête des autorités du pays. Ceux-là  qui sont imbus dans une haine viscérale »,

D’emblée, D’après certains fils du pays « M. Firmin Ngrebada n’est pas de ce genre de personne, ni de ces hommes d’Etat dont allégeance ces confrères de la presse en ligne. Vu sa carrure, autorité, la rigueur, la franchise et le sens de responsabilité ».

« Il faut bien le noter, que les nominations d’une tierce personne relèvent du pouvoir discrétionnaire du chef de l’Etat et de son premier ministre et non, cela n’émanera d’une autre personnalité et de surcroit un ministre d’Etat et Directeur de Cabinet. Les propos tenus par cette rédaction ne tiennent pas debout et sont de nature à  nuire à  cette personnalité. Ces avances sont qualifiés comme des pures allégations mensongères pour léser et de ternir l’image de ce fils du pays ». Ont -ils encore soutenu.

Il faut encore le rappeler, selon d’autres sources proche de la présidence qui énumèrent que : « Ce sont les ennemies de la RCA qui ne veulent que faire l’exception par rapport à  la liberté d’expression, de penser et de communication qui est contraire et qui n’est pas aussi synonyme de diffamation ».

Il n’est aussi raisonnable et scrupuleusement prohibé d’aller dans la vie privée des personnalités ou des gens pour chercher les cafards dans les placards. On ne mélange pas affaire d’Etat avec le blablabla. Voilà , les blablateurs qui ont conduit ce pays de nulle part qui est la RCA jusqu’à  le pousser dans labyrinthe.

Nonobstant, Pour ceux qui le connaissent soulignent que : « il a commencé comme chef de Service pour être ce qu’il est aujourd’hui. Plus de deux ans déjà  passés au Palais de la Renaissance, sans faille. Mais cela n’honorent pas les adversaires qui se sont installés dans l’ombre lugubre, dit-on dans un cafouillis sans précédent pour pouvoir lever de sitôt les crampons ».

L’histoire de limogeage de l’ex Ministre des Affaires Etrangères, Charles Armel Doubane, les raisons sont connues de tous, elles sont palpables. Alors, les thuriféraires de la politique par le biais de certains organes de la presse en ligne ont voulu semer la confusion dans l’opinion nationale afin de dissimuler leurs tendancieux projets de déstabilisation de la mère patrie. On a tout compris frangin !

Des zigotos de tout genre et de tout espère ne vont pas avoir à  affronter la colère du peuple. La logomachie de leurs stratégies se stratifie à  plusieurs niveaux. De prime abord, les gourous ont cru bon commencer par mystifier les esprits par des allégations soporifiques. Lesquelles démonstrations qui n’ont de sens ni au plan politique ni au sens anthropo-sociologique, pas même au plan moral.

Source : ABangui

Laisser un commentaire