Insécurité alimentaire : 3.7 millions de personnes seront touchées en 2019

0
51


Le Tchad s’enfonce davantage dans l’insécurité alimentaire. Cette situation touche tous les quatre coins du pays et même la capitale n’est pas épargnée.

Pays d’accueil des réfugiés soudanais, centrafricains et nigérians, le Tchad fait face à  une crise alimentaire criarde. Des millions de personnes subissent les conséquences de l’insécurité alimentaire et se trouvent dans une grande crise nutritionnelle chaque année, précisément dans la bande sahélienne et récemment dans la partie Sud du pays qui était pourtant exempte de ce problème.

Malgré la campagne agricole 2018-2019 qui semble prometteuse avec une hausse de 10.5%par rapport à  la campagne précédente, l’accès à  l’alimentation demeure un enjeu vital pour la majorité des ménages. Les chiffres sont on ne peut plus clair.Seulement d’octobre à  décembre 2018, 2.4 millions de personnes sont en insécurité alimentaire au Tchad. Parmi ces 2.4 millions de personnes, 189 000 sont en insécurité alimentaire sévère soit 12% de la population affectée.

Selon les projections d’OCHA, en période de juin à  octobre 2019, 3.7 millions de personnes seront en insécurité alimentaire, dont 519 000 en insécurité alimentaire sévère, soit 20% de la population affectée par la crise alimentaire au Tchad. En dépit de tous ces chiffres, 942 000 cas de malnutrition sont attendus au pays.

Source : ABangui

Laisser un commentaire