RCA: la coalition anti-balaka dénonce l’arrestation de Patrice-Edouard Ngaïssona

0
150


En Centrafrique, la coalition des anti-balakas dénonce « une chasse aux sorcières » après l’arrestation en France d’un de ses principaux leaders, Patrice-Edouard Ngaïssona, poursuivi par la Cour pénale internationale (CPI). Elle a annoncé le 13 décembre son retrait du gouvernement et du comité du DDR, l’opération Démobilisation, désarmement et réinsertion.

Thierry Vircoulon, chercheur à  l’Institut français des relations internationales (Ifri), estime que le retrait de la coalition des anti-balakas de l’opération DDR (Démobilisation, désarmement, réinsertion) n’est qu’une tentative de faire pression sur le gouvernement centrafricain après l’arrestation de l’ancien chef rebelle Patrice-Edouard Ngaïssona.

« Les anti-balakas faisaient aussi circuler la rumeur à  Bangui qu’ils voudraient kidnapper un Français pour mettre la pression sur le gouvernement français pour faire libérer Patrice-Edouard Ngaïssona donc tout cela est en réaction à  cette arrestation », ajoute-t-il.

Source : ABangui

Laisser un commentaire