La formation des policiers centrafricains de la Cour pénale spéciale (Reportage)

0
51


En RCA, alors que la Cour pénale spéciale (CPS) en charge de juger les crimes de guerre, crimes contre l’humanité et crimes de génocides, a été officiellement lancée le 22 octobre, le gros du travail va débuter par les enquêtes sur les crimes commis. Vingt officiers de police judiciaire (OPJ) centrafricains renforcés par six policiers des Nations unies sont en charge de les mener. Et afin de les préparer à  leur mission, ces OPJ sont actuellement en formation, notamment pour apprendre à  mener des excavations de fosses communes.

Sur le terrain d’exercice, les officiers sont concentrés. Truelles en main, ils apprennent à  chercher des indices sans les détruire. Jean Firmin Mogbanede est le directeur de l’unité spéciale de la CPS : « Il y a eu pendant les différentes périodes de crise que nous avons traversées des séries de fosses communes, certaines sont portées à  notre connaissance, certaines le seront encore, et puis pour éventuellement faire face à  ce qui va se présenter, il faut que nous prenions de l’avance pour essayer de nous familiariser avec ces pratiques qui sont d’ailleurs des techniques nouvelles, afin d’aider la Cour à  minimiser les erreurs pour l’établissement de la vérité et des responsabilités. »

Source : ABangui

Laisser un commentaire