Niger : une banque de l’Habitat pour résorber la crise du logement

0
65

Le Niger pose un pas décisif vers une résorption de son problème de logement. Le président Issoufou Mahamadou a inauguré hier, vendredi 14 décembre, la banque de l’habitat. Sa mission : financer la promotion immobilière, la production et la l’amélioration de l’habitat social dans le pays.

La Banque de l’Habitat du Niger est désormais actrice du circuit bancaire national. L’institution a été inaugurée hier, vendredi 14 décembre, par le président Issoufou Mahamadou, en présence d’une forte délégation gouvernementale et des acteurs majeurs du monde des affaires.

Capital : 10 milliards de Fcfa

Le nouvel établissement a été doté d’un capital de 10 milliards de Fcfa et aura pour principale mission de financer la promotion immobilière, la production et l’amélioration de l’habitat social dans le pays. La banque mettra également à la disposition des entreprises et particuliers une gamme de produits et services innovants.

«Nous en avons fait le diagnostic depuis plusieurs années et c’est pour cela dans le programme de renaissance, nous avons décidé de combler ce déficit, surtout qu’il s’agit d’un déficit qui ira grandissant compte tenu de notre ambition de créer et de renforcer une classe moyenne dans le pays. […] Il nous fallait un instrument pour faire face à cette préoccupation et l’instrument, c’est la Banque de l’habitat du Niger», a déclaré le chef de l’Etat.

Booster la classe moyenne

Présidée par une femme, la très puissante Hadizatou Yacouba Ousseini, avec à la direction générale un expert de banque, Rabiou Abdou, la Banque de l’Habitat du Niger a pour vocation de booster les effectifs de la classe moyenne au pays, en donnant accès à la population active à des logements décents, à des coûts relativement modérés.

Pour rappel, la BHN a obtenu son agrément en juin dernier et deux mois plus tard lançait son opération de recrutement. Sa création nourrit les espoirs de sortir de la crise de logement qui touche le pays depuis quelques années. Plusieurs autres initiatives devraient suivre la création de l’institution pour combler pour mieux structurer la démarche, notamment la mise en œuvre effective du Fonds national de l’Habitat dont la création a été approuvée par le gouvernement il y a un an.

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire