Aides internationales : nouvelle participation de l’Allemagne au Fonds de stabilisation pour la Libye

0
143

La République fédérale d’Allemagne a débloqué cette semaine en faveur de la Libye une enveloppe de 2,5 millions d’euros, a-t-on appris de sources diplomatiques à Tripoli. Comptant pour le Fonds de stabilisation pour la Libye, cette enveloppe contribuera à renforcer les capacités des autorités pour la stabilité et la paix dans le pays.

La République fédérale d’Allemagne vient de débloquer cette semaine un montant de 2,5 millions d’euros (environ 2,8 millions de dollars) pour le Fonds de stabilisation pour la Libye. D’après un communiqué officiel, les documents pour cette contribution à la stabilisation de la Libye ont été signés par l’ambassadeur Oliver Ovcha. La contribution vise à «soutenir et renforcer les capacités de certaines des municipalités cibles à parvenir à la stabilité et à la paix en Libye avec la participation de toutes les femmes et de tous les hommes», note le communiqué.

Plus de 10 millions de dollars déjà débloqués

Ce n’est pas la première fois que l’Allemagne contribue au Fonds de stabilisation pour la Libye (FSL), puisqu’elle en est le principal bailleur. Créé en 2016, ce fonds a été renfloué à plusieurs fois  par l’Allemagne dont les apports sont estimés à plus de 10 millions de dollars. Le FSL est géré par le ministère libyen du plan en coopération avec la Mission d’appui de l’ONU en Libye (MANUL) et vise à apporter une aide à des groupes vulnérables en Libye qui souffrent des violences.

Rappelons que l’Allemagne est impliquée à plusieurs niveaux dans les efforts fournis par la communauté internationale pour une solution à la crise en Libye : en octobre dernier, la première puissance économique européenne avait débloqué 2 millions de dollars à la Libye dans le cadre d’un projet de soutien à l’organisation des élections municipales mis sur pied par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et piloté par la MANUL, le PNUD et le ministère libyen du Plan.

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire