Centrafrique : l’église catholique en colère contre le gouvernement et la Minusca

0
89


La Centrafrique a basculé dans l’anarchie après la chute du pouvoir de François Bozizé qui est survenue en 2014. Malgré l’organisation d’élection démocratique en 2016, le pays est toujours en proie à  une instabilité politique,causée par la présence de nombreux groupes armés qui sèment la terreur et la désolation
Cela fait un moment maintenant que la Centrafrique connaît une instabilité socio-politique et sécuritaire chronique. Sur le volet sécuritaire, le pays doit faire face à  différentes attaques, menées par des bandes armées qui souhaitent prendre le contrôle de certaines zones du pays.
Malgré la présence des forces gouvernementales et de la mission d’interposition des Nations unies (Minusca), la Centrafrique n’est pas épargnée par les différentes incursions des groupes rebelles. Par exemple, le 15 novembre passé, plus d’une soixantaine de civils, dont deux prêtres, ont péri après une attaque rebelle à  Alindao. Cette instabilité sécuritaire a fait réagir l’église catholique, qui est très en colère contre le gouvernement et la Minusca. Les évêques du pays entendent donc manifester leur indignation face à  l’insécurité galopante dans le pays. Pour cela, l’église Catholique a appelé ses fidèles à  boycotter les festivités du 1er décembre, fête nationale de la proclamation de la République.

Source : ABangui

Laisser un commentaire