Centrafrique : Nzapalaïnga appelle à  un dialogue franc pour le triomphe de la vérité

0
92


BANGUI – Le Cardinal Dieudonné Nzapalaïnga, lors du 12èmeanniversaire du pèlerinage de Ngou-Komba a lancé un message de paix, gage pour le développement de la République Centrafricaine. Cette paix ne pourra pas sefaire jour sans un dialogue sincère et la vérité en Centrafrique.

Le 12ème pèlerinage de l’Eglise Catholique à  Ngou-Komba au titre de l’année 2018, conformément à  l’année pastorale 2018, prône le dialogue entre les chrétiens séparés, entre pour histoire de religion, d’ethnies. Lors de son homélie du 08 décembre, le Cardinal Dieudonné Nzapalaïnga s’est appesanti sur la nécessité d’instaurer le dialogue, la justice et la vérité.

« Il arrive que la vérité et la justice fassent mal, raison pour laquelle l’on cherche à  s’en détourner. La justice est là  pour protéger. Dans tous les groupes, il doit exister de l’ordre et des lois sinon on ne pourra pas grandir. Qui pourra gouverner? » s’interroge-t-il.

Lapaix, selon Nzapalaïnga, est le fondement de l’émancipation d’un pays. Il enappelle aux Centrafricains à  prendre garde, car « ces innombrables rumeurs, les appels à  la haine, à  la vengeance, auclivage, au mépris de l’étranger, au populisme, au nationalisme pervers, cesséductions mensongères qui déforment le dessein de Dieu peuvent nous parvenirpar des voies humaines, proches ou lointaines » conclut-il.

Quelques membres dugouvernement ont honoré de leur présence la prière de Ngou-Komba notamment leministre Charles Armel Doubane des Affaires Etrangères, Henry Wanze Linguissarade la Sécurité publique et le Représentant du président de l’AssembléeNationale et le ministre du développement de l’énergie et des ressources hydrauliques,Herbert Gontran Djono Aba.

Source : ABangui

Laisser un commentaire