Centrafrique : La visite du panafricaniste contemporain Kémi Séba à  Bangui

0
102


BANGUI – Kémi Séba, le Président de l’ONG Urgences panafricanistes, est arrivé ce lundi 10 décembre 2018 à  Bangui pour une série de conférence contre la Françafrique et le Francs CFA.

Fervent activiste contre la Françafrique qui s’est fait connaitre aux yeux du monde à  Dakar au début de cette année en brà»lant des billets de FCFA devant la Banque Centrale des Etatsde l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Kémi Séba,né Stellio Gilles Robert Capo Chichi, a été accueilli par une foule de cinquantaine de personnes à  l’aéroport de Bangui M’poko avec des banderoles en mains où on peut lire « Abas la Françafrique et l’Afrique libre ou la mort ».

Le Président de l’OnG Urgences Panafricanistes, Kémi Séba compte mettre en place le procès populaire contre la Françafrique à  travers les pays francophones, « Nous sommes dans une démarche de tournée dans les pays d’Afrique Francophone pour établir le procès populaire contre la Françafrique et après le succès de Ouagadougou où on a réuni 3000 milles personnes pour dire non à  la Françafrique », a-t-il déclaré.

Pour lui, la France est aujourd’hui la cause du malheur des Centrafricains, « Il était nécessaire que nous venons dans un pays meurtri par le néocolonialisme français, asphyxié par la barbarie à  l’oligarchie française. Je différencie le prolétariat français qui souffre lui aussi de ces élites. Les élites françaises agissent de manière meurtrière et aveugle vis-à -vis de bon nombre de populations tant qu’elles peuvent se faire de maximum d’argent. De la manière qu’elles ont fait en sorte que ce pays puissant et riche en minerais,soit un pays pauvre, divisé et meurtri. Donc c’est quelque chose qui ressorte de néocolonialisme et je trouve important de venir parler en vue d’organiser la population de la prochaine étape », a indiqué le leader de l’ONG Urgences panafricanistes.

Il est à  préciser que l’activiste panafricaniste, Sémi Kéba passera une semaine en République Centrafricaine comme au programme une conférence de presse dès mardi avec les professionnels de médias suivi d’une grande manifestation le dimanche 16 décembre 2018 au palais des omnisports à  Bangui.

Source : ABangui

Laisser un commentaire