L’ex-chef des milices anti Balaka Urbain Sammy alias Bawa condamné à 20 ans de travaux forcés

0
254

La Cour a requalifié le crime de meurtre reproché à Urbain Sammy alias Bawa en complicité d’assassinat de Issa Ndanga Ibrahim et Constant Feidangaré et a déclaré l’accusé coupable d’association de malfaiteurs, de détentions illégale d’armes et munitions de guerre et vol à main armée.

Elle a toutefois accordé à l’accusé une circonstance atténuante.

L’avocat de l’accusé, Maître Paterne NéloThanga, a pris acte de ce verdict, ajoutant vouloir se pourvoir en cassation dans les délais requis par la loi.

Arrêté  en mars 2016, Urbain Sammy alias Bawa, qui sévissait au quartier Damala, dans le 8ème arrondissement de Bangui, était accusé de complicité dans l’assassinat de Issa Ndanga, son aide camp, et de Constant  Feidangaré, caporal de l’armée de l’air centrafricaine, suite à un désaccord sur le partage des fruits de braquages.

Ouverte le 19 novembre dernier, la session criminelle en cours devrait prendre fin le 23 décembre prochain.

 

Source : Acap

Laisser un commentaire