En Centrafrique, une nouvelle attaque dans un camp de réfugiés géré par l’Église catholique

0
159


Un camp de réfugiés géré par l’Église catholique, à  Ippy, dans le sud-est de la Centrafrique a été attaqué, mardi 4 décembre, par l’Unité pour la Paix en Centrafrique, un groupe armé musulman.
Cette attaque intervient trois semaines après l’attaque meurtrière d’un premier camp à  Alindao, dans le centre de la Centrafrique, où au moins 60 personnes ont été tuées.
L’Union pour la paix en Centrafrique (UPC) s’en est de nouveau prise à  un camp de réfugiés géré par l’Église catholique.

Mardi 4 décembre, des éléments de ce groupe armé musulman ont tiré à  bout portant sur le camp de réfugiés d’Ippy, dans le sud-est du pays, géré par l’Église catholique. Le 15 novembre, l’UPC s’était violemment attaqué au camp de réfugiés d’Alindao, dans le centre de la Centrafrique dont il soupçonnait les habitants de cacher des antibalaka – une milice armée à  majorité chrétienne.

Source : ABangui

Laisser un commentaire