CEDEAO  : faciliter l’accès à l’énergie est un des défis majeurs des pays ouest-africains

0
50

Le secteur de l’énergie dans l’espace de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest resté confronté à d’énormes défis, malgré les efforts fournis à ce jour.

Pour Sédiko Douka, commissaire chargé de l’énergie et des mines de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), les efforts fournis par les dirigeants de la sous-région ouest-africaine restent encore insuffisants sur le plan énergétique. Selon le responsable, qui s’exprimait dans lors de la réunion des partenaires techniques et financiers du Système d’échanges d’énergie électrique ouest-africain (EEEOA) qui se tient actuellement à Cotonou au Bénin, Sédiko Douka a indiqué que l’espace communautaire est encore confronté à de nombreux défis qu’il faudrait rapidement relever.

Au rang de ces défis, l’accès limité à l’énergie prend une grande place. Le manque de performances des sociétés d’électricité, la cherté des tarifs, le besoin de valorisation des hydrocarbures et le développement des énergies renouvelables constituent également de grands défis auxquels les pays de l’espace CEDEAO doivent faire face, a-t-il ajouté.

La connexion inter-régionale en construction

Toutefois, et malgré les énormes difficultés, certaines avancées en la matière ont été enregistrées ces dernières années. L’interconnexion électrique des pays de la CEDEAO avance lentement mais surement, a fait remarquer Douka en ajoutant :

«Cette année, l’interconnexion entre le Burkina et le Ghana est devenue une réalité avec la mise en service de la ligne 225 kilovolts Bolgatanga-Ouagadougou. En 2019-2020, de grands projets structurants comme l’interconnexion 225 kilovolts Côte d’Ivoire-Liberia-Sierra Léone-Guinée et la Boucle OMVG qui reliera le Sénégal, la Gambie, la Guinée-Bissau et la Guinée seront aussi mis en service».

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire