Centrafrique : La SOCASP et ses prometteuses réformes qui annoncent un avenir meilleur

0
133


C’est au cours des échanges le vendredi dernier 31 aoà»t 2018 avec la presse que M. Ernest Fortuné BATTA, Directeur général de la Société centrafricaine de stockage des produits pétroliers (SOCASP) a saisi l’occasion pour éclairer la lanterne du grand public sur les réformes qu’il a menées pendant les deux années à  la tête de cette entreprise publique. Celui-ci a également fait mention de la remise dans les normes requises du dépôt pétrolier de Kolongo d’ici les mois à  venir.

D’entrée de jeu, le Directeur Général de la SOCASP a indiqué qu’au lendemain de sa désignation à  la tête de cette entreprise, il avait eu du pain sur la planche avec toutes les difficultés constatées dans la dite entité après avoir procédé à  un état des lieux. C’est ainsi qu’il avait jugé très urgent de mettre en place un plan de restructuration et très vite mettre en route des réformes ciblées pour un recadrage financier et surtout techniques aux fins de rendre la SOCASP plus efficace et répondant aux desiderata des autorités et le peuple centrafricain d’une part et des partenaires du secteur d’autre part.

Il a précisé que ces réformes ont tenu compte des grandes orientations des autorités politiques à  travers la lettre de mission du Chef du Gouvernement exécutée par le ministère de tutelle et qui sont entrain d’être déroulées par la Direction Générale de la SOCASP.

Selon le DG, les réformes engagées portent déjà  des fruits car, à  partir de ses fonds propres, certains travaux de maintenance ont été faits sur les installations et infrastructures existantes. Ainsi, le Centre-gaz a subi la visite décennale avec succès, des équipements de mesure de température ont été installés et l’unité de réepreuve sera bientôt opérationnelle.

« Concernant la réhabilitation de certaines infrastructures et la mise aux normes du dépôt de Kolongo, L’Etat et la SOCASP sont déjà  en discussion avec des partenaires stratégiques qui ont promis accompagner ces réformes et augmenter sa capacité voire réhabiliter celui de Salo et pourquoi pas construire un autre secondaire car, le secteur étant trop stratégique » a fait savoir le Directeur général.

Il a poursuivi en indiquant qu’il n’a pas perdu de vue la gestion efficiente de son personnel car il n’y a de ressources que d’hommes au sein d’une société. C’est ainsi qu’en dépit du plan social mis en place grâce au concours de son Conseil d’Administration, il a inculqué désormais à  tout son personnel la culture de l’entreprise et celle axée sur le résultat pour l’atteinte des objectifs.

Ceci a fait que, l’ensemble du personnel de cette société n’a pas hésité d’adhérer aux différentes réformes qui ont été enclenchées avec l’aval du Conseil d’Administration et du Ministère de tutelle et ce conformément aux orientations des autorités nationales dans l’intérêt du pays.

« Chaque jour nous faisons un effort pour satisfaire les Marqueteurs au niveau du Dépôt pour donner le meilleur » indique le DG BATTA, tout en précisant que tout ce travail est rendu possible grâce au concours du Staff de la SOCASP qui travaille en étroite harmonie avec l’ensemble du personnel et les marketteurs.

Conscient des limites de la Direction générale qui ne peut tout faire en même temps, le DG BATTA compte sur l’apport de tous pour la meilleure gestion de ce dépôt, combien très stratégique pour le pays.

Hervé BINAH,

Source : abangui.com

Laisser un commentaire