Le ministre Ange-Maxime Kazagui décortique l’essentiel de l’actualité nationale

0
70


Bangui – Le Représentant adjoint de l’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), Alain Constant, a ouvert, vendredi 31 Septembre 2018 à  Bangui, les travaux de l’atelier de concertation avec les partenaires sur la formulation du cadre de programmation pays (CPP) 2019-2021 de la RCA.

Cette concertation qui réunit une trentaine de participants, notamment les partenaires de la FAO, les représentants des agences des Nations-Unies, les ONG et des organisation de la société civile, vise à  partir des consensus sur l’autoévaluation du CPP 2016- 2017, l’analyse du contexte et de son évolution possible à  moyen terme afin de définir les domaines prioritaires d’intervention de la FAO.

« le processus de formulation se poursuivra après cet atelier, avec la programmation pour les résultats et, notamment, l’élaboration d’un cadre de résultats ou les expertise seront mises à  profit lors des nouvelles concertations », a indiqué Alain Constant.

Pour le Représentant adjoint de la FAO, l’atelier « qui nous réunit aujourd’hui poursuit un processus déjà  entamé de par l’engagement pris par le gouvernement centrafricain et la FAO à  développer un nouveau CPP et conduire des rencontres d’information et de sensibilisation de la part de la mission d’appui à  la formulation de ce nouveau CPP ».

Les travaux de cette concertation qui se déroule à  la salle de conférence de la FAO sont conduits selon l’approche participative en séances plénières ou en groupe

Source : abangui.com

Laisser un commentaire