Trois frères condamnés par contumace pour l’assassinat de leur petit-fils accusé de sorcellerie

0
107


La Cour criminelle de Bangui a condamné par contumace, jeudi 30 aoà»t 2018 à  Bangui, à  vingt ans de travaux forcés trois frères poursuivis pour homicide volontaire et assassinat de leur neveu Aristide Doyene (14 ans), accusé de sorcellerie.

La Cour a décerné un mandat d‘’arrêt contre Aubin et Igor Doyene, en cavale depuis le 2 septembre 2014, date du décès de leur petit-fils Aristide.

Pasteur d’une église apostolique au village Nzila (11 km au sud-ouest da Bangui), Christian Evariste Doyene, bénéficie, quant à  lui, d’une liberté provisoire.

Il faut rappeler que dans la nuit du 2 septembre 2014, les deux fugitifs étaient venus chercher la victime chez son grand-père Christian Evariste pour une réunion.

Quelques instants plus tard, le grand-père retrouvera l’adolescent blessé à  la poitrine, se tordant de douleur devant la maison, tandis que Aubin et Igor Doyene s’enfuyaient.

Considérant que le jeune Aristide Doyene a été victime d’une justice privée, le président de la Cour, le magistrat Thierry Joachin Pessiré, a saisi l’opportunité pour mettre en garde les populations centrafricaines, en général, et celle de la Lobaye, en particulier, qui continue de pratiquer la justice privée.

Pour mémoire, lors d’une révision du code pénal centrafricain, en 2009, les députés à  l’Assemblée nationale avaient rejeté une proposition visant à  dépénaliser le crime de sorcellerie.

Source : abangui.com

Laisser un commentaire