Le Gabon et la RCA ont les taux effectifs globaux moyens les plus élevés sur les crédits (BEAC)

0
155


La République centrafricaine (16,56%) et le Gabon (16,50%) sont les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ayant présenté les taux effectifs globaux (TEG) moyens les plus élevés sur les crédits à  court terme au 2ème semestre 2017, selon le Bulletin des statistiques des coà»ts et conditions du crédit sous-régionaux publié vendredi par la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC).

Ces deux pays ont également, pendant la période étudiée, présenté les TEG moyens les plus élevés de la zone sur les crédits à  moyen terme avec 17,38% pour le Gabon et 14,83% pour la RCA, alors que la Guinée Équatoriale (11,77%) et le Tchad (11,30%) ont enregistré les TEG moyens les plus élevés sur les concours à  long terme.

D’une manière générale, entre le 1er juillet et le 31 décembre 2017, la BEAC a comptabilisé de nouveaux crédits d’un montant de 1312,82 milliards FCFA, accordés par les établissements de crédit des pays couverts, dont 1227,75 milliards FCFA de crédits décaissables, soit une augmentation de 3,6% par rapport au premier semestre de la même année, l’essentiel de la valeur totale des crédits décaissables (99,31%) ayant été octroyé par les banques

Durant la période sous revue, près de 76,63% de la valeur des crédits décaissables a été dédiée au financement des grandes entreprises, 10,72% à  celui des particuliers et 7,68% à  celui des petites et moyennes entreprises (PME), 84,26% des crédits décaissables fournis pendant cette période ayant en outre été des concours à  court terme, contre 13,49% pour le moyen terme et 2,25% pour le long terme.

Selon l’Institut d’émission, les crédits à  court terme au second semestre 2017, dans l’espace CEMAC, ont été essentiellement dédiés au financement des grandes entreprises qui ont absorbé 85,44% de ces concours, 47,85% des crédits à  moyen terme ayant bénéficié aux particuliers contre 27,28% pour les PME et 24,64% pour les grandes entreprises.

Quant à  la part des crédits à  long terme accordés aux grandes entreprises elle s’est, au 2ème semestre 2017, élevée à  58,54% contre 21,41% pour les particuliers et 20,05% pour les PME.

FCEB/cat/APA

Source : abangui.com

Laisser un commentaire