Les travailleurs humanitaires de plus en plus pris pour cible en RCA

0
177


Ce dimanche 19 aoà»t, c’est la Journée mondiale de l’aide humanitaire. Une journée placée sous le mot d’ordre #Notatarget, « nous ne sommes pas une cible ». Un mot d’ordre qui concerne les civils sur les terrains de conflit, mais aussi les acteurs humanitaires qui sont de plus en plus visés, comme c’est le cas en Centrafrique. Depuis le début de l’année, six travailleurs humanitaires ont déjà  été tués dans le pays, plus de 200 incidents rapportés, soit presque un par jour.
En Centrafrique, les humanitaires sont de plus en plus pris pour cible. Une tendance identifiée par la coordonnatrice résidente des Nations unies à  Bangui.

« Ces humanitaires vont sur le terrain pour sauver des vies et c’est leurs vies qu’ils perdent, s’indigne Najat Rochdi, pour qui cette situation est inacceptable. Entre janvier et juillet : 205 incidents, dont 103 vols. Ils volent les humanitaires, mais en fait ils volent la population. Parce que quand les humanitaires perdent la nourriture qu’ils ont stockée ou les médicaments ou quoi que ce soit, en fait, c’est la population qu’on est en train de spoiler. »

Source : abangui.com

Laisser un commentaire