Influences. La Centrafrique, terre de lutte entre la Russie et la France

0
237


Pour rétablir la sécurité dans le pays, le président centrafricain Touadéra a demandé de l’aide militaire à  la Russie. Ce journal moscovite, proche des positions du Kremlin, s’étonne que la presse française s’émeuve alors que Paris n’a cessé de s’immiscer dans les affaires de son ex-colonie, sans grand résultat.

Certains médias occidentaux s’affolent : la République centrafricaine serait “occupée par des mercenaires russesâ€�. Tout indique que des experts russes s’y trouveraient effectivement. Pourquoi y ont-ils été invités, qu’y font-ils vraiment, et quelles implications cela a-t-il pour la Centrafrique ainsi que pour la Russie ?

Voici le tableau de la situation vu de l’extérieur. En octobre 2017, le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra s’est rendu à  Sotchi en Russie pour rencontrer le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov. De source officielle, la visite avait pour but de demander l’appui de la Russie auprès des Nations unies pour une levée temporaire de l’embargo sur les armes à  destination de la Centrafrique. [Malgré la fin de la guerre civile en 2014, plusieurs régions du pays restent en proie à  la violence, et l’État ne contrôle qu’une infime partie du territoire national.]

Source : abangui.com

Laisser un commentaire