Kenya : Barack Obama inaugure un centre de sport et de formation professionnelle

0
137

L’ancien président américain Barack Obama a inauguré ce lundi au Kenya, un centre de sport et de formation professionnelle. Situé dans le village natal de son père, à Kogelo, dans le comté de Siaya, le centre a été fondé par sa demi-sœur, Auma Obama. C’est la première visite de l’ancien chef d’Etat au Kenya depuis qu’il a quitté ses fonctions.

Barack Obama est arrivé ce dimanche 15 juillet 2018 au Kenya. Originaire par son père, de ce pays d’Afrique de l’est, l’ancien chef d’Etat américain est à sa première visite dans le pays depuis qu’il a quitté ses fonctions. Le président kényan Uhuru Kenyatta s’est empressé de partager sa joie avec ses followers sur les réseaux sociaux, après avoir reçu Barack Obama dès son arrivée, avec sa demi-sœur, dans sa résidence officielle en présence notamment du vice-président kényan, William Ruto. «C’est toujours un grand plaisir de rencontrer l’un des fils les plus célèbres du Kenya, le président Barack Obama. Il a parlé avec passion de sa fondation et en particulier de l’autonomisation de la jeunesse et je le félicite, lui et sa sœur le Dr Auma Obama, pour le travail louable», a tweeté le président Uhuru Kenyatta.

Dans le village natal de son père, Kogelo, dans le comté de Siaya, Barack Obama a procédé à l’inauguration ce lundi 16 juillet, du centre de sport et de formation professionnelle fondé par sa demi-sœur, le Dr Auma Obama, à travers sa fondation Sauti Kuu. Ce centre devrait contribuer à l’auto-prise en charge des jeunes, à la lutte contre le chômage, à renforcer l’employabilité des jeunes mais aussi promouvoir les pratiques sportives, essentiellement les disciplines dont les jeunes kényans raffolent, dont l’athlétisme.

Rappelons que le Kenya n’est pas la seule étape du voyage africain du président Obama. Après avoir fini son programme au Kenya, l’ancien locataire de la Maison Blanche devrait se rendre en Afrique du Sud. Il y est attendu par les autorités de la nation arc-en-ciel pour prononcer le discours annuel de la Fondation Mandela dans le cadre du centenaire de la naissance de Nelson Mandela, le pourfendeur de l’Apartheid qui a passé plus de 27 ans en prison avant de diriger le pays.

 

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire