Clôture à  Bangui des travaux de l’atelier sur le programme de désarmement des groupes armés

0
148


Le chargé de mission en matière des opérations du programme Désarmement, Démobilisation, réinsertion et Rapatriement (DDRR), Samuel Touaténa, a clos, vendredi 6 juillet 2018 à  Bangui, les travaux du séminaire atelier sur le DDRR à  l’intention des médias, des opérateurs de téléphonie mobile et des artistes.

Cet atelier a permis aux participants de formuler entre autres des recommandations sur l’implication effective des médias dans le processus du DDRR sur la base de contrat, le renforcement des capacités opérationnelles de la radio et de la télévision centrafricaines par l’extension de leurs signaux sur tout le territoire national et la construction d’une maison d’édition pour la presse écrite centrafricaine.

Le chargé de mission, Samuel Touaténa a exhorté les participants à  s’approprier le processus du DDRR à  travers les différents supports de communication afin d’éclairer et d’édifier les Centrafricains sur les objectifs et les stratégies visés par ledit processus dans le but de ramener définitivement la paix en Centrafrique.

L’un des opérateurs de téléphonie mobile, Freddy Adaglo, a souhaité la bonne réussite du DDRR, car toute la population a besoin de la paix, et celle-ci passe par le programme national du DDRR en vue de relancer la transformation sociale, économique pour le bien-être des Centrafricains.

Le directeur de publication du journal « Les Collines de l’Oubangui », Faustin Bambou, a pour sa part demandé au gouvernement et à  la coordination du DDRR de prendre en compte toutes les recommandations formulées par les journalistes afin de permettre à  tous les Centrafricains d’être informés sur le DDRR.

Il faut rappeler que cet atelier organisé par la coordination du DDRR avec l’appui financier de la Banque Mondiale a mobilisé près de 100 participants.

Source : abangui.com

Laisser un commentaire