La santé de Buhari l’empêche de gouverner, selon l’opposition nigériane

0
150

Dans un communiqué, le PDP (Parti populaire démocratique) écrit que cette nouvelle absence du chef de l’Etat pour raisons de santé démontre qu’il ne « va pas bien « et qu’il n’est « pas en mesure de gérér les affaires de l’Etat ».

Le PDP a également fait part de sa « déception » au sujet du bureau présidentiel et de ses « mensonges » sur la santé de M. Buhari.

>> Lire aussi : Le président nigérian retourne à Londres pour voir son médecin

M. Buhari, 75 ans, qui a déjà passé plus de 5 mois à Londres l’année dernière pour être soigné d’une maladie non dévoilée, est parti mardi pour Londres et devrait être de retour le 12 mai.

La semaine dernière, il s’était déjà arrêté à Londres à son retour de Washington, où il a rencontré le président américain Donald Trump.

>> Lire aussi : Le président Buhari en escale à Londres de retour des Etats-Unis

Son service de communication avait alors affirmé qu’il ne s’agissait que d’un problème « technique » de l’avion pour démentir toute rumeur selon laquelle M. Buhari était retourné voir son médecin. Son porte-parole a reconnu lundi qu’il l’avait toutefois rencontré à cette occasion.

La plus grande opacité règne autour de la santé du président, qui a d’ores et déjà annoncé qu’il souhaitait être candidat de son parti pour la prochaine présidentielle de 2019.

Lors de son long séjour à Londres l’année dernière, son entourage ne cessait de déclarer qu’il était « en pleine forme », même s’il avait affirmé n’avoir « jamais été aussi malade ».

Le Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique avec 180 millions d’habitants, fait face à d’immenses problèmes sécuritaires et peine à se remettre de la récession économique de 2016.

Avec AFP

 

Source : VOA Afrique

Laisser un commentaire