RCA : condamnation unanime de l’attaque contre l’église de Fatima

0
200

Le Cardinal Dieudonné Nzapalaïnga, Archevêque Métropolitain de Bangui, et l’Imam Kobine Layama, Président de la Communauté Islamique Centrafricaine (CICA), ont qualifié, jeudi à Bangui, d’acte « barbare » l’attaque contre l’Eglise Notre Dame de Fatima, le 1er mai dernier et qui a fait une vingtaine de morts et plus d’une centaine de blessés.

« Les derniers événements dramatiques nous rappellent que la violence n’apporte pas la solution. C’est pourquoi, je lance un appel au gouvernement et à la Minusca pour que la lumière soit faite et que justice soit rendue à la population centrafricaine », a dit le Cardinal Dieudonné Nzapalaïnga.

Il dit être convaincu que « dans des moments les plus difficiles surgissent des héros et je ne doute pas que des héros existent en République centrafricaine pour se lever comme un seul homme pour dire non à la violence, non à la barbarie, non à la destruction de soi-même ».

De son côté, Kobine Layama, président de la Communauté Islamique Centrafricaine (CICA), membre de la plateforme religieuse s’est indigné également de cette attaque.

« Je ne comprends pas que quelqu’un puisse aller tirer sur des fidèles qui adorent le Seigneur que le musulman adore », a-t-il indiqué, demandant au gouvernement « de ne pas se fier tellement aux gens qui viennent de l’extérieur avec des agendas que nous ne maîtrisons pas ».

Une manière pour Kobine Layama d’inviter le gouvernement centrafricain qui connaît bien le pays « à tout mettre en œuvre pour circonscrire cette violence » qui continue d’endeuiller le pays.

Ces personnalités religieuses ont appelé les Centrafricains à ne pas céder à la tentation de représailles aveugles qui ne pourra que replonger le pays dans la crise.

BB/te/APA

Source : abangui

abangui

Laisser un commentaire