Au moins 13 morts dans une attaque de voleurs de bétail au Nigeria

0
142

Des échanges de tirs ont opposé des membres d’une milice locale d’autodéfense à un gang de voleurs de bétail mardi et mercredi dans le village de Fankashi, dans le district de Maru, selon le porte-parole de la police de Zamfara, Mohammed Shehu.

« Nos hommes ont récupéré 13 cadavres du gang criminel et des miliciens après les affrontements », a déclaré M. Shehu à l’AFP.

>> Lire aussi : Le conflit agropastoral est « la nouvelle menace sécuritaire » en Afrique de l’Ouest

« Les miliciens ont combattu le gang armé qui a pris d’assaut le village mardi soir jusqu’à mercredi matin » pour s’emparer des troupeaux appartenant aux villageois, a-t-il précisé.

Des renforts policiers ont été déployés après les violences pour sécuriser la zone, selon le porte-parole.

Les enlèvements contre rançon et les vols de bétail à grande échelle sont devenus courants dans les communautés rurales de l’Etat de Zamfara, où l’essentiel de la population, majoritairement musulmane, vit de l’élevage, de la chasse et de l’agriculture.

Mais les attaques criminelles ont connu une forte recrudescence ces dernières semaines, faisant plusieurs dizaines de morts dans des villages souvent reculés où les forces de sécurité sont peu présentes.

Les villageois ont de leur côté constitué des milices d’autodéfense pour lutter contre les bandes armées, mais sont parfois eux aussi accusés d’exactions et d’exécutions extrajudiciaires contre les criminels présumés.

Le 19 avril, des affrontements entre bandes armées et villageois avaient fait 27 morts, quelques jours après une attaque attribuée à des voleurs de bétail dans le district d’Anka qui avait fait 26 morts.

Fin mars, 36 éleveurs avaient également été tués dans une attaque similaire menée par des hommes armés à moto dans le village de Bawar-Daji.

Avec AFP

 

Source : VOA Afrique

Laisser un commentaire