Centrafrique : mort d’un conducteur de taxi-moto après sa chute sur le pont de Soh sur la route de Damara.

0
166

Retrouvé coincé dans un trou sous le pont de Soh sur la route de Damara, le corps inanimé d’un conducteur de taxi-moto a été retrouvé ce mardi 1er mai par les forces de l’ordre.

Un billet de 2000 francs CFA, un téléphone portable fonctionnel et un petit carton du pénésol utilisé à moitié, c’est tout ce qui a été retrouvé sur le corps sans vie d’un conducteur de taxi-moto hier mardi après-midi sous un pont proche du village Nguéréngou à seulement quelques kilomètres de Bangui.

Le conducteur, apparemment ivre au moment de sa chute, prenait la direction dela ville de Damara à 75 kilomètres de Bangui avant de s’éteindre dans le trou géant de Soh.

Selon plusieurs témoins de la scène, l’homme aurait percuté une pierre sur le pont avant de perdre le contrôle de sa moto pour se retrouver au fond du trou en se cognant sa tête contre le sol.

Par manque de secours d’urgence, l’homme laisse sa vie à côté de sa moto qui est retrouvée sous le pont.

Contactés par les forces de l’ordre grâce aux numéros retrouvés dans son téléphone, les parents de la victime prenaient l’appel des forces de l’ordre comme une blague avant de se rendre compte plus tard.

Le corps, conduit à l’hôpital de l’Amitié au quartier Fouh dans le 4e arrondissement de Bangui par les gendarmes de la brigade territoriale du PK12, est actuellement transféré à la morgue de cet hôpital en attendant l’arrivée de ses parents.

En tout cas, il semblerait que l’appel fait chaque jour aux conducteurs des taxis-motos n’a pas pu changer le comportement de ces derniers jeunes sur la route.

Source : abangui

abangui

Laisser un commentaire