Centrafrique : garde à vue pour deux suspects dans l’affaire du coup d’État manqué en Guinée équatoriale

0
324

Deux hommes suspectés d’être impliqués dans le putsch manqué à Malabo ont été placés en garde à vue à Bangui en fin de semaine dernière, selon le ministre de la Justice centrafricain Flavien Mbata.

« Les investigations se poursuivent », a déclaré mercredi Flavien Mbata, après la mise en garde à vue de Feissal Mandjo et Issaka Ousmane, deux personnes suspectées d’être impliquées dans une tentative de coup d’État en Guinée équatoriale fin décembre, que Malabo affirme avoir déjoué.

L’un des deux suspects, Feissal Mandjo, est soupçonné d’avoir été en contact avec le présumé cerveau de l’opération, Ahmed Yalo, frère de Sani Yalo qui est un proche du président centrafricain Faustin-Archange Touadéra.

Source : abangui

abangui

Laisser un commentaire