Centrafrique : Huit personnes tuées dans une attaque armée au village Nguevongba près d’Ippy au centre du pays

0
191

Bangui — Le village Nguevongba, localité située à 17 Km d’Ippy au centre du pays, a été le théâtre d’une attaque armée ce lundi 23 avril à 4 heures du matin. Le bilan est de huit personnes tuées et sept autres blessés par balles. L’information est confirmée au RJDH par des sources concordantes.

L’attaque du village Nguevongba fait suite aux combats opposant des groupes armés opérant dans la ville et intervient après un calme précaire ayant prévalu à Ippy. Malgré le calme signalé dans la ville, la circulation demeure un danger dans la localité.

Selon des témoignages recueillis auprès des habitants d’Ippy, l’attaque a eu lieu ce 23 avril aux environs de 4 heures du matin. Cette information est confirmée par le Curé de la paroisse St Joseph d’Ippy, Roger Stanislas Djamawoua, qui a parlé de huit morts et de sept blessés, «c’est vraiment regrettable ce que nous vivons dans les villes de province. Parmi les huit morts, on compte deux hommes deux femmes trois petites filles et un garçon. C’est vraiment regrettable », a-t-il déploré.

Le prêtre a par la même occasion appelé le gouvernement et la Minusca à l’action, « les fils du pays sont en train de mourir à cause de la mauvaise politique des dirigeants. Je demande au gouvernement à quand la fin de tout ça? Et si la Minusca est vraiment là pour protéger la population civile qu’elle le fasse, car la vie humaine est précieuse et sacrée selon la Constitution », a-t-il-souhaité.

L’attaque armée à Ippy intervient dans un contexte où Abdoulaye Hissène remobilise les troupes pour protester contre la présence russe dans le pays et envisager une marche sur pays.

Source : abangui

abangui

Laisser un commentaire