L’opposition rencontre le président sur la nouvelle constitution au Burkina

0
126

L’échange a duré au moins deux heures. L’opposition et le Président du Faso ont discuté du mode d’adoption de la nouvelle constitution. Soit par référendum soit par voie parlementaire.

Rien pour le moment n’a été arrêté et les échanges devront se poursuivre sur cette question surtout quand on sait que l’élection présidentielle de 2020 c’est pour bientôt.

Sur le vote des burkinabè de l’étrangers en 2020, l’opposition est claire là-dessus comme l’a confié Zéphirin Diabré, chef de file de l’opposition, à VOA Afrique.

« Notre position en tant qu’opposition politique, c’est qu’il faut finir définitivement avec les faux rendez-vous », lance-t-il. « En 2020, il faut que les Burkinabè qui sont à l’étranger puissent voter et exprimer leur devoir civique ».

Après l’opposition, une rencontre est prévue avec la majorité pour continuer d’échanger sur ces mêmes points. Une rencontre qui intervient au moment où le pays connait une fronde sociale marquée par des grèves et sit-in de plusieurs syndicats.

Lamine Traoré, correspondant à Ouagadougou

 

Source : VOA Afrique

Laisser un commentaire