Visite d’inspection de la Fifa au Maroc pour le Mondial 2026

0
9

« Le Comité de candidature Maroc 2026 reçoit lundi la visite des 5 membres de la ‘Task force’ ainsi que des membres de l’administration de la FIFA », a fait savoir lundi dans un communiqué le comité marocain.

Le groupe de travail « se rendra dans plusieurs villes du royaume et visitera des stades, des camps d’entraînement, des emplacements de ‘Fan Fests’ et de centres média », a ajouté le communiqué.

>> Lire aussi : Le Maroc espère le soutien des pays africains pour sa candidature au Mondial 2026

La délégation doit notamment inspecter dès mardi le Grand stade de Marrakech, inauguré en 2011 en périphérie de cette ville très touristique du pays, qui accueille rencontres internationales et stages d’équipes européennes.

La mission se poursuivra ensuite à Agadir (sud), Tanger (nord) et Casablanca (ouest). La Fifa doit publier ses résultats à l’issue de cette tournée d’évaluation de trois jours.

La visite d’inspection intervient deux semaines après des critiques de la Fédération marocaine de football (FRMF) sur le système de notation et les critères techniques retenus par la Fifa pour la sélection du pays-hôte.

Dans un courrier adressé à la Fédération internationale, la FRMF avait pointé du doigt un processus « inéquitable », avec de « nouveaux critères techniques », transmis au Maroc le 14 mars, soit « 48H avant la date limite réglementaire de dépôt » des dossiers de candidature.

Un groupe de travail de la Fifa a effectué la semaine dernière des visites similaires à Mexico, Atlanta et New York, puis à Toronto.

Les 207 fédérations membres de la Fifa désigneront l’organisateur du Mondial-2026 le 13 juin à Moscou, à la veille de l’ouverture de la Coupe du monde en Russie (14 juin-15 juillet).

Pour sa cinquième campagne, le Maroc a pré-sélectionné 12 villes hôtes et prévoit 12 stades, dont cinq existants à moderniser et trois ultra-modernes à construire.

Le trio USA-Canada-Mexique s’appuie sur 23 villes pré-sélectionnées (dont 4 canadiennes et 3 mexicaines), pour 16 villes candidates finalement avec des stades d’une capacité moyenne de 68.000 places, « déjà construits et opérationnels ».

Avec sa « candidature africaine », le Maroc espère être le second pays du continent après l’Afrique du Sud en 2010 retenu pour accueillir la Coupe du monde.

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here